Mes conseils pour acheter des baskets de running

J’ai pris la décision de courir régulièrement, un premier pas vers une meilleure qualité de vie : le running entretient mon corps, augmente mon moral et reste lié à de multiples vertus (meilleure circulation sanguine, perte de poids, etc.) à condition de ne pas en abuser bien sûr.

Mais pour me donner toutes les chances de réussir dans de bonnes conditions, le choix des chaussures reste primordial : voici quelques conseils pour trouver le bon modèle après quelques recherches de ma part et selon mes propres sensations.

Trouvez des chaussures de running à votre pointure

Le conseil paraît évident mais, pourtant, certaines personnes souffrent en courant simplement parce qu’elles n’ont pas de chaussures à la bonne taille. Le fait de courir entraîne le pied vers l’avant de la basket, ce qui peut générer des ampoules et des douleurs fortes, comme celles d’une brûlure. Pour éviter ce phénomène, il est souvent conseillé de prendre une pointure supérieure à celle que l’on porte quotidiennement, même si le principal est d’essayer pour se sentir bien.

Votre poids compte dans le choix des baskets de running

Quand vous commencez à courir, vous créez une onde de choc dont la puissance est trois fois supérieure à votre poids. Vos articulations amortissent les chocs et répartissent les vibrations dans tout votre corps pour éviter les douleurs. Aussi, si vous pesez plus de 80 kg, il est préférable de choisir des modèles misant sur l’amorti.

Comment connaître sa foulée ?

Il est impossible de choisir de bonnes chaussures de sport si vous ne connaissez pas votre foulée. 50 % des coureurs ont une foulée universelle, qui se traduit par une usure sur l’avant de la chaussure. Environ 45 % des sportifs ont une foulée pronatrice, avec une usure à l’intérieur du pied. Enfin, seulement 5 % des individus ont une foulée supinatrice, lorsque l’usure se manifeste à l’extérieur du pied.

Pensez à renouveler régulièrement votre paire de chaussures

En moyenne, on conseille de changer de baskets de running tous les 700 à 800 kilomètres. Naturellement, dans certains cas, il ne faut pas attendre d’avoir atteint ce seuil : quand la semelle apparaît comme usée – à l’intérieur ou à l’extérieur – ou lorsqu’une chaussure semble s’abîmer plus vite que l’autre, il devient indispensable d’acheter une nouvelle paire, dans un des magasins Hylton par exemple, pour des raisons de confort évidentes.

Jeune bloggeuse amoureuse de la vie (c'est l'expression classique des bloggeuses) et surtout amoureuse de sa ville : Toulouse ! La mode ? C'est bien plus qu'une passion, c'est ce qui rythme ma vie aujourd'hui. Tu veux en savoir plus ? Va voir ma description complète !
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *